dimanche, septembre 18, 2005

Irlande: les premières failles du fascisme sanitaire


En mars 2004, une nouvelle loi anti-tabac entre en vigueur en Irlande: l'interdiction totale de fumer dans les lieux publics. La première semaine d'août 2005, les premiers résultats de cette politique apparaissent. Les ventes d'alcool et la fréquentation des pubs et bars ne semblent pas avoir souffert de cette interdiction, la Fondation irlandaise de Cardiologie affirme même que "l’on enregistre une amélioration de la santé des personnes atteintes de pathologies pulmonaires chroniques" et que "le nombre de personnes admises dans les hôpitaux a considérablement diminué".

Quant à la face cachée de cette nouvelle croisade des fascistes du bien-être, les médias n'en font pas leurs choux gras. Il y aurait pourtant bien à dire sur le sujet.

Ainsi, selon
le Conseil du Compté de Limerick, 67% des déchets qui salissent les trottoirs irlandais sont des paquets de cigarettes, des mégots, des emballages, etc. Une responsable de l’éducation à la protection de l’environnement, Pauline McDonagh, déclare: "cela peut prendre jusqu’à cinq ans pour qu’un mégot de cigarette se décompose intégralement". Quant à la consommation des jeunes, une récente étude (The Health Behaviour in School-Aged Children Study, qui s’inscrit dans le cadre de la campagne "A l’aide, Pour une vie sans tabac" HELP - For a Life without Tobacco) livre les chiffres suivants: 19% des enfants irlandais en âge d'être scolarisés sont fumeurs et 41% des 11/17 ans ont admis avoir essayé de fumer des cigarettes. Le CNCT (comité national contre le tabagisme) affirme à ce sujet "qu’il existe une dramatique progression du nombre de jeunes gens, âgés entre 11 et 15 ans, qui essaient de fumer".

Catastrophe écologique d'un côté et résistance des jeunes fumeurs de l'autre, on parle bien souvent des "externalités négatives" de la consommation de tabac, pourquoi ne parlerait-on pas des "externalités négatives" du fascisme sanitaire anti-tabac?

source: cnct.org
solidarité irlande

A lire: Le droit de propriété est la solution au problème du tabagisme passif
(Lafronde's Blog)

- Lafronde

2 Comments:

Blogger couhoulinn said...

catastrophe écologique? Un bien grand mot. Pour les irlandais qui ne sont pas fan de propreté, c'est habituel.
Tabagisme chez les très jeunes? ayant vécu en Irlande il y a quelques années, cela existait déjà dans les mêmes proportions.

Je n'appelle pas ça des failles.

4:00 PM  
Blogger Lafronde & Vae Victis said...

Non pas que je veuille remettre en cause ton expérience du terrain mais il est bien question de "progression". Oui, solidarité irlande a grossi les choses avec le terme "catastrophe écologique", mais les faits sont bels et bien là. Et indéniables.

- Lafronde

9:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home